1er BATAILLON DE COMMANDOS PARACHUTISTES (1ER BCP) : L’instruction spécifique et la cohésion au cœur des actions

Dans le cadre de l’exécution du plan d’actions du Chef de Corps du 1er Bataillon de Commandos Parachutistes au titre de l’année 2017, un aguerrissement sur le site d’escalade de Dassa-Zoumè a été programmé du mardi 23 au vendredi 26 mai 2017 à l’intention de la 122e Compagnie surnommée « GUEPARD ».

La 122e Compagnie de Combat est une compagnie organique du 1er Bataillon de Commandos ayant à sa tête le Capitaine Edmond A. BOSSOU. Mise en route dans la matinée du mardi 23 mai 2017, la troupe est arrivée à destination dans l’après-midi du même jour. Après s’être installés, les participants ont bénéficié d’une révision sur la présentation du matériel, l’encordement et le rappel sur mesures de sécurité. Ils ont eu à pratiquer la moulinette, la main courante, la descente en rappel et la tyrolienne.
De même, pour agrémenter le séjour, des enseignements sur les qualités, les caractéristiques du combat commando, le déplacement en zone hostile et la vie en bivouac furent dispensés. A cet effet, une embuscade de nuit a été exécutée par la compagnie. Cet exercice a été suivi par le franchissement de la colline à pied sans autre moyen spécifique sur l’une de ses plus grandes hauteurs pour enfin atteindre la route inter-Etats N°2 Cotonou-Savè. Ces activités ont permis d’aguerrir les participants qui ont pu se rendre compte des dures réalités des collines qui, en réalité, regorgent assez de merveilles. Durant le séjour, une distance d’environ 54 kilomètres de marche a été couverte par chaque participant. Après la démonstration effectuée le vendredi 26 mai 2017 par le personnel de la compagnie, en présence du Chef de Bataillon Charles SOUNOUVOU, commandant le 1er BCP et de son Adjoint le Capitaine Mensah KEDAGNI, un remerciement fut adressé à l’Adjudant Parfait HOUENOU qui n’a ménagé aucun effort pour donner le meilleur de lui-même afin que cette sortie soit une réalité.
Enfin pour boucler cette sortie pédagogique, un match de ballon militaire a opposé le 1er BCP et le 5e BIA. Il s’est soldé par un score de 7 buts à 5 en faveur du 5e BIA.

ENCADRE

L’ENTRETIEN ET LA CONSERVATION DE L’ESPACE VERT

Le 1er Bataillon de Commandos Parachutistes depuis sa création fait des efforts pour entretenir et garder le cadre de vie propre malgré sa position géographique. D’une superficie de plus de 254 hectares, environ 10 hectares seulement sont occupés par les infrastructures et la zone vie. Le reste du domaine est exploité pour les travaux champêtres.
Autrefois, l’entretien de la zone vie se faisait avec les coupecoupe et autres outils pour rendre le milieu vivable par les Commandos Parachutistes. La conservation de l’espace vert est devenue une réalité avec la modernisation des méthodes. L’acquisition de machines tondeuses par les compagnies facilite les travaux d’intérêt général (TIG) et permet de conserver des espaces verts comme nul part ailleurs. Le terrain de foot du bataillon en est un exemple. L’entretien se fait au quotidien comme suit : balayage des zones sarclées tous les jours à 06 heures 30 minutes ; l’entretien de l’espace vert deux fois par semaine et par compagnie à l’aide de la machine.
Par leur attachement à la verdure, les hommes commandés par le Chef de Bataillon Yédénou Charles SOUNOUVOU se félicitent de la conservation et l’entretien de l’espace vert de l’unité d’élite de l’Armée Béninoise à laquelle ils appartiennent.