COURS D’APPLICATION DES CHEFS DE SECTION D’INFANTERIE ET DE PELOTON BLINDE

L’Ecole Nationale des Officiers(ENO) de Toffo abrite depuis le 17 avril 2015 le 5e Cours d’Application des Chefs de Section d’Infanterie et le 2e Cours d’Application des Chefs de Peloton Blindé. Ces deux stages, prévus pour se tenir du 17 avril au 31 décembre 2017, regroupent une quarantaine d’officiers issus des Forces Armées Béninoises et des Armées de trois pays amis que sont le Burkina Faso, le Niger et le Togo.

Les deux cours visent à former des chefs de section d’infanterie ou de peloton blindé, aptes d’emblée à leur premier emploi opérationnel, dans un environnement interarmes et multinational et à doter les officiers stagiaires de solides connaissances militaires et générales, nécessaires à la décision.
Les officiers stagiaires ont débuté effectivement leur scolarité au ma tin du 18 avril 2017. Ils ont subi, dès ce jour au titre des formalités administratives d’arrivée, des visites médicales d’aptitude conduites par le Médecin Chef de l’ENO, visites qui devaient témoigner de leur aptitude à suivre une formation exigeante tant au plan intellectuel que physique. A l’issue de ces visites médicales d’aptitude, les officiers stagiaires ont été soumis à un test d’entrée comportant des épreuves d’EPMS comme le test de Cooper, les flexions de bras ou le grimper de corde, les abdominaux, le parcours d’obstacles, la marche course de 8 km et des épreuves écrites constituées par la connaissance militaire générale, la topographie et la tactique. Une présentation desdits stages conduite par le Chef d’Escadron Constant AIHOU, Commandant l’ENO et assisté par les directeurs de promotion de ces stages que sont le Chef de Bataillon Armel Paterne DEGUE (CACSI 5) et le Capitaine Fidèle TOUDONOU (CACPB 2), a eu lieu le vendredi 21 avril 2017. Elle a eu l’avantage de permettre aux premiers responsables de la conduite des stages de faire part de leurs attentes et aux officiers stagiaires de s’imprégner des contrats d’objectifs qui seraient les leurs durant les neuf mois de la formation scindés en deux phases : une phase de tronc commun de dix semaines à Toffo; une phase de spécialité de vingt-quatre semaines à Toffo, Bembèrèkè et Kandi pour l’Infanterie et Ouidah pour l’ABC.
Ces phases seront ponctuées des composantes telles que la formation au commandement et à l’exercice de l’autorité, la formation opérationnelle, la formation physique et sportive, la formation administrative et technique et sanctionnées par les tests et des examens. L’instruction se déroule normalement conformément au programme établi sous la conduite d’intervenants extérieurs et des membres d’encadrement desdits stages qui ne ménagent aucun effort pour dispenser aux officiers stagiaires les meilleurs rudiments pour la maîtrise de leurs spécialités respectives. Conscients des tâches qui seront les leurs dans leurs différentes unités, les futurs chefs de section d’infanterie et chefs de peloton blindé s’investissent au mieux dans tous les aspects de la formation non moins contraignants et qui constituent le quotidien d’un chef de section d’infanterie ou de peloton blindé.
Il est, en dernier lieu, important de rappeler que ces présents cours d’application répondent à la ferme volonté de la haute autorité militaire de redorer le blason de l’institution à travers une formation de qualité de ses cadres. Au regard de la dynamique enclenchée, ces stages revêtent tous les aspects favorables au respect de cette promesse.