DETACHEMENT D’INSTRUCTION OPERATIONNEL (DIO) : 61 éléments du 1er Bataillon du Génie aguerris

Dans le cadre de la coopération militaire franco-béninoise, le 1er Bataillon du Génie a bénéficié une fois encore d’une formation conduite par le Détachement d’Instruction Opérationnel (DIO) des Eléments Français au Sénégal (EFS) composé de sept instructeurs (01-02-04) sous la responsabilité du Capitaine Laurent DELAVAL.

Dans le but de renforcer les capacités d’intervention des Forces Armées Béninoises en général et celles du Génie militaire en particulier et, face aux nouvelles menaces, 61 sapeurs de toutes catégories ont été formés, huit (08) jours durant, sur les techniques fondamentales du Génie dans le cadre du renforcement de leurs capacités opérationnelles, en ce qui concerne l’intervention sur les Engins Explosifs Improvisés (EEI) et le combat en zone urbaine.
Répartie en deux volets, la formation, au cours de la première phase déroulée au Camp-Guézo, a été consacrée à l’enseignement théorique et pratique des savoir-faire sur les techniques basiques de déminage et celles du combat en zone urbaine. Ensuite, le second volet a été mis à profit pour la conduite d’exercices pratiques à travers des ateliers d’apprentis- sage, de démonstration et de drill sur les techniques de déminage et de combat en zone urbaine sur le site des Quarante Logements de Sèmè-Podji. Cela a permis d’apprécier les louables efforts faits par les instructeurs français d’une part, et la disponibilité, l’engagement, la motivation dont ont fait preuve les stagiaires d’autre part.
Enfin, après une évaluation des participants, la fin de la formation a été marquée par une cérémonie officielle de remise d’Attestations aux stagiaires le vendredi 14 avril 2017 sous la direction du Colonel LOKO Célestin, Directeur Central du Génie des Armées (DCGA) en présence du Lieutenant-Colonel Bruno SCHIFFER, l’Attaché de Défense de la France près le Bénin. Ce dernier a profité de l’occasion pour procéder à la remise aux FAB d’un lot de matériels du Génie composé de quatre (04) combinaisons de déminage dont deux (02) opérationnelles et deux (02) d’exercice et de quatre (04) détecteurs électromagnétiques.
Le Chef de Bataillon, Jules AGBIDI, Commandant le 1er Bataillon du Génie (1er BG), a saisi cette opportunité pour remercier, au nom de tout le personnel du 1er BG, le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre d’avoir autorisé cette formation combien bénéfique pour le Bataillon en particulier et les FAB en général.
Quant au DCGA, en clôturant la cérémonie, il a remercié les autorités françaises pour le don de matériels mis à la disposition du Bataillon, matériels qui lui permettront de poursuivre l’entrainement du personnel.