Le Président Patrice TALON a rendu visite ce mercredi 14 avril 2021 aux forces de sécurité et de défense blessées pendant les manifestations préélectorales et hospitalisées à l’Hôpital d’instruction des armées de Cotonou.

« J’ai été meurtri et sidéré par la violence des dégâts constatés sur nos vaillants soldats qui sur le terrain n’assuraient que la libération des voies envahies par les assaillants, empêchant ainsi le convoyage de divers matériels vers nos paisibles populations et vers les pays de l’hinterland.
Chers soldats, recevez à travers ma voix, la reconnaissance du peuple entier, nous sommes fiers de votre courage et de votre bravoure. Tout sera mis en œuvre pour que chacun de vous, recouvre rapidement la santé » a indiqué le chef de l’Etat très affecté par l’impact des dégâts causés sur le personnel des forces de défense et de sécurité.

Ils sont au total 28 membres du personnel des forces de défense et de sécurité à avoir subi des préjudices corporels graves (blessures par balles et armes blanches) des suites des violences pré-électorales enregistrées à l’intérieur du pays en marge du scrutin présidentiel du dimanche 11 avril 2021.

L’un des miraculés a, après avoir été kidnappé par un groupe d’assaillants, subi de graves tortures physiques. La plupart des soldats ayant gardé de graves séquelles ont subi des opérations d’extraction de balles dans le cou, dans le visage, de la chirurgie réparatrice et un accompagnement psychologique. 
Le Chef de l‘Etat a promis que la lumière sera faite sur les auteurs desdites violences afin que ces derniers répondent devant la loi de leur forfaiture.
Il a salué la maturité du peuple Béninois et félicité tout les personnels des forces de défense et de sécurité pour leur professionnalise et leur résilience.

Il a invité les personnalités qui incitent les populations à la violence à de la retenue et au sens de responsabilité. Le Bénin étant un pays mature et épris de démocratie.

Pour la circonstance, le Chef de l’Etat était accompagné des ministres, Fortunet NOUATIN de la Défense, Sacca LAFIA de l’Intérieur, Benjamin HOUNKPATIN de la santé, du Chef d’Etat major général des armées, le contre-amiral Fructueux AHO, du Directeur général de la police républicaine, Colonel Soumaïla YAYA et des cadres du haut commandement militaire.

Laisser un commentaire