Promotion de l’intégrité dans les écoles et centres de formation militaires

Le CMMR en tournée de sensibilisation sur la corruption

La tournée sur la promotion et sensibilisation sur l’intégrité dans l’administration publique initiée par les membres du comité ministériel de maitrise des risques CMMR du ministère de la défense a duré près d’une semaine. Elle a ciblé notamment les écoles militaires d’excellence dont le prytanée militaire de Bembérekè, le lycée militaire des jeunes filles Général Mathieu KEREKOU de Natitingou et autres centres de formation des Forces Armées Béninoise comme l’Ecole Nationale des Sous-officiers dans la garnison de Ouidah.

Dans le contexte actuel de mobilisation générale contre la corruption, les membres du CMMR pensent qu’il faut inculquer les bonnes vertus à la jeunesse. C’est pourquoi l’équipe conduite par le Colonel Blaise Adandédjan, secrétaire général du ministère de la défense nationale et le directeur par intérim de la participation des armées au développement et aux tâches d’intérêts publics DPADTIP Placide HOUMBADJI , a choisi ainsi de sensibiliser les enfants de troupe de ces écoles et stagiaires des centres, sur les faits de corruption, ses manifestations dans la société et l’administration publique, les mécanismes de détection et de dénonciation ainsi que la lutte contre l’impunité liés à des faits de corruption. Il est question de faire de ces jeunes militaires des cadres modèles et exemplaires dans le futur au profit de l’administration béninoise.

A chaque étape, les échanges avec les enfants de troupe ont été très riches. La délégation d’officiers et de cadres de l’administration de la défense n’attendait pas mieux ; son objectif à terme est que cette jeunesse adopte dès la base de bonnes pratiques et maîtrise les dispositions légales en matière de lutte contre la corruption dans notre pays. A ce sujet, un accent particulier a été mis sur la loi n°2011-20 du 1é Octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du bénin. Plusieurs thèmes ont été développés notamment le risque, la prévention, le patrimoine, la discipline dans l’armée, le respect de la hiérarchie etc.

Il faut dire que depuis 2016, la lutte contre la corruption n’est pas un vain mot sous le régime du nouveau départ. Au nom de la bonne gouvernance, le président Patrice Talon laisse la justice faire son travail, et chaque individu répond de ses actes. En marge des actions de la justice, des séances de sensibilisation sur le fléau se poursuivent, et l’initiative du CMMR dans les écoles et centres de formation militaires des forces armées béninoises en est une preuve.

Laisser un commentaire